• Escale australienne: Le koala tueur et autres histoires du bush, de Kenneth Cook

    "Je dois préciser que je suis un homme d'âge moyen qui mène une vie plutôt sédentaire, évite soigneusement tout exercice et s'adonne à des abus de nourriture et d'alcool. Autrement dit, je suis gros et en très mauvaise forme physique."

    Escale dans le bush australien: Le koala tueur et autres histoire du bush, de Kenneth Cook

    Résumé

    "Je n'aime pas les koalas. Ces sales bêtes, aussi hargneuses que stupides, n'ont pas un poil de gentillesse. Leur comportement social est effroyable - les mâles n'arrêtent pas de se tabasser ou de voler les femelles de leurs semblables. [...] Leur fourrure est infestée de vermine. Ils ronflent. Leur ressemblance avec les nounours est une vile supercherie. Il n'y a rien de bon chez eux. Sans parler du fait qu'un jour, un koala a essayé de me jouer un tour pendable." Avec ses redoutables crocodiles, ses excentriques mineurs d'opales, ses koalas féroces et ses cochons sauvages assoiffés de sang, l'impitoyable bush australien reste un territoire indompté. Et ce n'est pas Kenneth Cook qui aurait pu le soumettre ! Pour ce qui devait être l'un de ses plus grands succès de librairie, Cook a réuni peu avant sa disparition ces histoires courtes toutes plus hilarantes les unes que les autres, inspirées par ses tribulations à travers l'Australie.

    Chronique

    En décembre, c'est en Australie que j'ai fait escale, dans le cadre de mon tour du monde littéraire... Le koala tueur et autres histoires du bush est un recueil de 15 petites nouvelles, chacune centrée sur l'un des animaux féroces, exotiques et étranges que l'auteur dit avoir croisé lors de son périple australien. D'après lui, chacune de ces rencontres avec la faune sauvage s'est déroulée comme il le raconte ici... Bien sûr, nous pouvons en douter; mais, il n'en reste pas moins que K. Cook nous propose ici un recueil délicieux, dépaysant et bourré d'humour. Ses rencontres avec la faune australienne, koalas tueurs, chameaux à l'haleine fétide, et autres serpents fourbes..., mais aussi celles avec quelques humains - toujours accoudés à un quelconque bar - sont racontées avec une plume très agréable, truffée de traits d'esprits et surtout avec beaucoup d'autodérision. Ce qui est peut-être l'élément le plus intéressant du recueil.  À lire comme 15 petits plaisirs sucrés et épicés... 


  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Janvier 2015 à 11:51
    Céline

    Je dois dire que je ne suis pas très recueil de nouvelles, ceci dit tu me donnes envie de lire celui-ci.


    Bon dimanche !

    2
    Dimanche 11 Janvier 2015 à 15:53

    Coucou!!

    Je n'aime pas tellement non plus les recueils de nouvelles ( j'ai lu dernièrement Natacha et autres nouvelles, de Nabokov, et je n'en ai aimé qu'une seule). Ceci-dit je recherche de plus en plus de belles plumes (j'en ai un peu ma claque des livres mal écrits :D)

    Gros bisous

    3
    Célestin Radis
    Lundi 12 Janvier 2015 à 09:50

    ...un homme d'âge moyen qui mène une vie plutôt sédentaire, évite soigneusement tout exercice et s'adonne à des abus de nourriture et d'alcool. Autrement dit, je suis gros et en très mauvaise forme physique....euh tu vises quelqu'un?!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :