• Tristes revanches de Yoko Ogawa

    Aujourd'hui, je vous retrouve pour la chronique d'un recueil de nouvelles d'une auteure japonaise dont je suis particulièrement fan: Yoko Ogawa. Je ne vous en dis pas plus sur l'auteure pour le moment, car je pense lui consacrer un article prochainement. Elle fait en effet partie de mes auteurs fétiches. 

    Tristes revanches de Yoko Ogawa

    Résumé

    Une jeune femme entre dans une pâtisserie pour acheter un gâteau d'anniversaire à son fils mort depuis longtemps.
    Dans l'arrière-boutique, une vendeuse pleure en silence. Un journaliste arrive dans un hôtel sur lequel il doit écrire un article. Dans sa chambre s'est installée une femme. Elle s'en va aussitôt mais ne quitte pas les abords de l'hôtel. Elle rôde en portant un curieux fardeau. Une maroquinière confectionne pour une chanteuse de bar un sac délicat et précieux dans lequel la belle va déposer son cœur, cette étrange excroissance placée non pas à l'intérieur mais à l'extérieur de sa cage thoracique...
    Dans chacune de ces onze nouvelles, un détail, parfois infime, évoque la précédente ou annonce la suivante pour former une spirale, une chaîne soutenant la trame du livre et créant ainsi une subtile mise en abyme.

    Chronique

    Grande amatrice de romans, je lis plus rarement des nouvelles, car je trouve que le lecteur n'a pas vraiment le temps d'entrer dans l'histoire. De plus, il m'est souvent arrivé de m'attacher aux personnages d'une nouvelle et de me sentir frustrée, car le voyage en leur compagnie se terminait trop vite à mon goût... Tristes revanches de Yoko Ogawa est pourtant un recueil de nouvelles qui m'a enchantée du début à la fin. Selon moi, c'est notamment parce que l'auteure parvient à déjouer tous les pièges de ce genre littéraire. En effet, Yoko Ogawa parvient à faire entrer le lecteur dans ses nouvelles après seulement quelques lignes, voire même au cours de la première ligne. La magie opère à chaque début de nouvelle. Et, une fois la nouvelle terminée, vous n'avez qu'une envie: tourner la page et vous replonger dans cet univers onirique, étrange et poétique. De plus, chaque nouvelle est liée à la précédente et à la suivante par un petit détail, un élément-clé, un clin d’œil. Déceler ces détails devient vite un jeu pour le lecteur et facilite le passage d'une nouvelle à une autre. 

    Tristes revanches contient 11 nouvelles (d'une vingtaine de pages chacune), qui sont à mon sens 11 petits bijoux. Les histoires que l'on y découvre sont toutes très originales, très abouties et relèvent d'un univers unique et spécifique à l'auteure dont on ne peut pas (à mon sens) nier le talent d'écrivain. Parvenir à tisser des histoires aussi prenantes, complètes et originales en si peu de pages me semble en effet constituer une certaine prouesse narrative. Yoko Ogawa démontre vraiment un sens parfait de la construction du récit.

    Le recueil nous propose donc 11 nouvelles distinctes, mais liées les unes aux autres, et s'inscrivant dans un univers assez similaire: ce qui permet également de lire ce recueil comme un tout. Ces nouvelles flirtent en effet avec l'univers fantastique, sans y plonger réellement. Elles proposent un savant mélange entre monde réel et étrangeté. Le lecteur se retrouve comme sur un fil entre la réalité qu'il connait et qu'il peut appréhender et les divagations oniriques (et plutôt sombres) de l'auteure. Mais, rassurez-vous, Yoko Ogawa est une tisseuse experte et vous ne risquez pas de tomber en vous promenant le long du fil de ses récits... Vous risquez seulement de tomber irrémédiablement amoureux du style de cette auteure: et c'est tout le mal que je vous souhaite ! 

    Vous l'aurez compris: je suis enchantée par cette lecture. Notez que la nouvelle "La vieille femme J" est ma préférée et me laisse un souvenir indélébile. Je vous conseille donc vivement de vous procurer ce livre, de vous installer confortablement, avec un bon thé (japonais bien sûr) et de dévorer ce magnifique recueil. 

    Alors, envie de découvrir ce livre? Avez-vous déjà lu Yoko Ogawa? Si oui, avez-vous apprécié votre lecture?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Isa
    Mardi 1er Juillet 2014 à 18:39

    Oh, tu écris vraiment bien!! tu as un don pour vendre les livres :D

    gros bisous, je vais essayer ces nouvelles!

    2
    Mardi 1er Juillet 2014 à 18:55

    Isa: C'est adorable, merci ! Il faut dire que ce n'est pas difficile de bien vendre un aussi bon livre... J'ai presque envie de le relire immédiatement =)

    3
    Mardi 1er Juillet 2014 à 22:01
    Lydie et ses livres

    Je ne lis pas souvent de nouvelles mais j'ai beaucoup ce genre littéraire. Ce recueil a l'air parfait, j'espère pouvoir le lire bientôt. 

    Merci pour cette découverte. 

    4
    Mercredi 2 Juillet 2014 à 11:18

    Lydie, merci pour ton commentaire. En effet, il est parfait selon moi <3 J'espère que cette lecture te plaira. A bientôt.

    5
    Jeudi 3 Juillet 2014 à 09:46

    Je note ce recueil de nouvelles! Comme toi, j'avais beaucoup d'a priori sur les nouvelles, mais peu à peu, je change d'avis.

    J'aime beaucoup la littérature asiatique. Fut une époque, je ne lisais que cela ou presque. Une bonne occasion de renouer avec!

    Merci!

    6
    Jeudi 3 Juillet 2014 à 13:41

    Le livre-vie: Merci à toi. Je te comprends pour la littérature asiatique, je crois que c'est ce que je lis le plus finalement. Si tu as des coups de coeur à partager, je suis preneuse ! 

    7
    Lundi 4 Août 2014 à 22:03

    Bon celui-là je le note, parce que ça m'a l'air exactement ce qu'il me plaît, même si comme toi, je ne suis pas très nouvelles. Merci pour ce bel avis !

    8
    Lundi 4 Août 2014 à 22:55

    @Chroniques assidues: Fonce, à mon avis tu vas aimer ! Une des plus belles lectures que j'ai faites. Yoko Ogawa est vraiment l'une de mes auteurs préférés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :